Feeds:
Entradas
Comentarios

Archive for 19/06/16

(más…)

Read Full Post »

histoireetsociete

dieu me pardonne c’est son métier…

000_Mvd6580355_0

Zakhar Prilépine : le communisme est dans notre tradition, et c’est notre seul espoir de salut pour l’avenir

Photo: Tass

http://svpressa.ru/politic/article/150631/

Les changements qui se sont produits au cours des trois dernières décennies chez les peuples de Russie, les Russes surtout, sont véritablement incroyables.

Les gens se sont révélés plus forts et plus intelligents que la propagande.

Toutes ces années, le pays a été bombardé par des tonnes et des tonnes de documents imprimés visant à la formation d’un «mythe noir» autour de l’Union soviétique et du socialisme en tant que tel.

(más…)

Read Full Post »

Le déshonneur

histoireetsociete

dieu me pardonne c’est son métier…

un article de l’Humanité qui sonne juste…

JEAN-EMMANUEL DUCOIN
JEUDI, 16 JUIN, 2016
L’HUMANITÉ

Photo Eric Feferberg / AFP

L’éditorial de Jean-Emmanuel Ducoin

Tout auditeur de France Inter, hier, a dû se demander dans quel pays il vivait en ce moment et qui était donc ce premier ministre à la haine si tenace que chacune de ses phrases nous renvoyait aux pires époques de notre histoire contemporaine

Tout auditeur de France Inter, hier, a dû se demander dans quel pays il vivait en ce moment et qui était donc ce premier ministre à la haine si tenace que chacune de ses phrases nous renvoyait aux pires époques de notre histoire contemporaine. Le visage de Manuel Valls était fielleux. Quant aux mots qui accompagnaient son attitude gestuelle empreinte de morgue, ils portaient la marque de la bassesse, de l’infamie et du déshonneur.

(más…)

Read Full Post »

(más…)

Read Full Post »

histoireetsociete

dieu me pardonne c’est son métier…

Par André Vltchek

Un magnifique texte sur l’impossibilité de briser les communistes, d’asservir un peuple et d’interdire à un être humain de se révolter… J’ai partagé le chemin d’André Vltchek en faisant le tour de la planète et je ne puis qu’adhérer à son constat quelle que soit la répression , quelle que soit y compris la médiocrité… (note de Danielle Bleitrach)

counterpunch.org 13 mai 2016

 

Il y a plusieurs messages essentiels qui surgissent littéralement de l’écran, chaque fois que l’on regarde La Ultima Cena (Le dernier repas), un film brillant de 1976, du réalisateur cubain Tomás Gutiérrez Alea [photo].

L’ultime message est qu’il est impossible d’asservir tout un groupe ou une race, tout au moins pas indéfiniment. Le désir de liberté, la vraie liberté, est impossible à briser, peu importe la brutalité et la persistance avec lesquelles le colonialisme, l’impérialisme, le racisme et la terreur religieuse, tentent de le faire.

(más…)

Read Full Post »

histoireetsociete

dieu me pardonne c’est son métier…

On peut m’accuser de beaucoup de choses sauf de complaisance envers la direction du PCF, mais l’esprit critique n’est pas dénigrement au contraire, une attente à l’égard de ceux qui sont le seul espoir d’une autre issue et  je suis d’autant plus à l’aise pour vous dire ma profonde conviction: il faut qu’il y ait au Parlement et dans toutes les assemblées un grand nombre d’élus communistes… Ils sont la seule garantie d’avoir une parole vraie, qui dénoncé l’enfumage des médias, et qui le fait pour défendre les travailleurs, les petits, les sans grade et une certaine conception de la nation au sein de l’internationale des peuples contre le capital. (note de Danielle Bleitrach)

Afficher l'image d'origine

(más…)

Read Full Post »

histoireetsociete

dieu me pardonne c’est son métier…
18Juin

Mais comme ce ne sont pas des Russes tout leur est permis, et Bernard Henry levy nous vantera la pureté des moeurs de ses copains du Maïdan.L’Equipe découvre à qui on a affaire, pourtant des stades entiers en Ukraine tendent le bras en l »air et pratiquent le salut nazi.. (note danielle Bleitrach)

Le 17/06/2016 à 17:50:00 | Mis à jour le 17/06/2016 à 19:41:33
Des supporters ukrainiens torses nus arborant des tatouages de svastikas ont été filmés par la télévision jeudi lors du match contre l’Irlande du Nord. L’UEFA n’a pas encore réagi.

(más…)

Read Full Post »

histoireetsociete

dieu me pardonne c’est son métier…
  • Sondage ifop: Le Figaro, ouest France font état d »un sondage qui montre que malgré la propagande déversée sur le mouvement depuis le 14 juin, le début de l’euro , rien n’y fait les Français continnuent à soutenir le mouvement contre la loi travail. Cela rend d’autant plus fous les propos du premier ministre et le fait que le PS qui assume une telle politique prétendent par des manoeuvres continuer à viser la présidentielle, à coup de primaires d’un côté et de 49.3 de l’autre … Le mépris du peuple paraît de plus en plus inscrit dans les institutions et c’est très dangereux. (note de Danielle Bleitrach)
Une majorité des Français, 60%, considèrent « justifié » le mouvement contre la loi travail et ce malgré les violences lors de la manifestation parisienne du 14 juin, selon un sondage Ifop à paraître dans Dimanche Ouest-France.

(más…)

Read Full Post »

histoireetsociete

dieu me pardonne c’est son métier…

Afficher l'image d'origine

Le gouvernement pratique le dialogue de sourd !

Communiqué commun CGT – FO – FSU – Solidaires – UNEF – FIDL – UNL

jeudi 16 juin 2016

Massive, dynamique, combattive, revendicative, la manifestation nationale unitaire d’hier à Paris et en province est une grande réussite. Elle illustre la détermination sans faille des salarié-e-s, des privé-e-s d’emploi, des jeunes et des retraité-e-s à gagner le retrait du projet de loi Travail et à obtenir de nouveaux droits.

Les organisations dénoncent une nouvelle fois les violences qui ont émaillé les abords de la manifestation. Leur service d’ordre a joué son rôle en assurant le bon déroulement du cortège syndical.

(más…)

Read Full Post »

histoireetsociete

dieu me pardonne c’est son métier…

Afficher l'image d'origine

LE MONDE | 12.06.2016 à 07h37 • Mis à jour le 12.06.2016 à 22h11 | Propos recueillis par Annick Cojean

Je ne serais pas arrivé là si…

… Si mon père avait vendu la ferme dans laquelle j’ai été élevé, dans la vallée du Rio Doce, au Brésil. C’est lui-même qui m’a fait cette remarque, peu de temps avant sa mort en 2002, à 94 ans. « Tu te rends compte de la chance que tu as eu, Sebastiao ? Tu es un photographe reconnu, qui vit à Paris et voyage partout dans le monde. Mais que ce serait-il passé si j’avais cédé aux pressions de ceux qui voulaient racheter notre ferme au temps de la grande inflation, alors que tu étais encore un gosse ? J’aurais été ruiné, comme tant d’autres paysans qui sont partis en ville et se sont fait avoir. Et aujourd’hui, tu serais chauffeur de tracteur dans une autre ferme de la région, ou tu vivrais dans un bidonville de Belo Horizonte ! Tu réalises ? »

(más…)

Read Full Post »

Older Posts »

A %d blogueros les gusta esto: