Feeds:
Entradas
Comentarios

Archive for 18/02/17

18 Février 2017
Le Club de Mediapart

Equateur: le parti de Correa doit gagner

pour contrer l’impérialisme US

Le 19 février 2017, des élections présidentielles se tiennent en Equateur. Le candidat du parti de Correa, Alianza Pais, l’ex vice président Lenin Moreno peut et doit gagner pour éviter l’effet domino et une victoire d’une droite ultra libérale et revancharde, après le Honduras, le Paraguay, l’Argentine et le Brésil.

Attilio Boron, le sociologue et politologue argentin n’hésite pas à parler à propos de l’élection du 19 février d’une « bataille de Stalingrad » pour enrayer le déferlement droitier en cours dans la région. (más…)

Read Full Post »

18 Février 2017

logo de BFMTV
Benoît Hamon en campagne pour la présidentielle, cela passe par des déplacements de nuit, à la rencontre des employés du métro parisien, des maraîchers d’Alfortville qui préparent leurs stands au petit matin, mais aussi d’un électorat rural, jeune ou moins jeune, comme à Guéret dans la Creuse, ou dans une ferme bio de Seine-et-Marne. Des choix atypiques, parfois en décalage avec l’actualité, mais qui marquent la volonté du candidat de privilégier le terrain et les valeurs charnières de la gauche, comme le travail, et son envie de rencontrer les Français “invisibles”, tentés par l’abstentionnisme.

Mais des choix qui donnent aussi l’image d’une campagne à la marge. Ce qui n’est pas du goût de tout le monde dans le camp socialiste. La grogne s’est fait entendre mardi lors de la réunion du groupe socialiste, et continue de résonner ce jeudi dans les colonnes de la presse. (más…)

Read Full Post »

18 Février 2017
Fernand Iveton au moment de son arrestation, à Alger, le 14 novembre 1956. AFP

Fernand Iveton au moment de son arrestation, à Alger, le 14 novembre 1956. AFP

Fernand Iveton,

l’Algérien, assassiné par la IV è République,

par Alain Ruscio

Dans le long martyrologe du peuple algérien, dans le livre d’honneur du PC algérien, le nom de Fernand Iveton, mort guillotiné à 30 ans, figure en bonne place. Nous disons bien : « algérien » et « communiste », car c’est en ces deux qualités que ce militant s’est engagé dans les rangs du FLN.

Dans les tout premiers temps de ce qui deviendra la « bataille d’Alger », la population « musulmane » est soumise à une pression insupportable de l’armée et de la police coloniales. Il faut riposter. Fernand Iveton propose un acte spectaculaire : la pose d’une bombe dans l’usine à gaz dans laquelle il travaille : « L’objectif, clairement exprimé, était choisir un endroit pour que les dégâts empêchent l’usine de fonctionner, privant ainsi Alger d’électricité. Iveton a exprimé à deux reprises son souci de ne tuer personne », témoignera plus tard sa complice, Jacqueline Guerroudj, également communiste. La sortie des ouvriers était prévue à 18 heures, et le mécanisme provoquant l’explosion était réglé sur 19 heures 30. En ce sens, on ne peut parler, comme le firent alors abondamment les politiciens et les journalistes, de terrorisme, mais de sabotage. (más…)

Read Full Post »

 

Read Full Post »

Les violences policières présumées à Aulnay ont braqué les projecteurs sur ces “BST”, version plus musclée de la police de proximité de l’ère Jospin.

Des membres d\'une brigade spécialisée de terrain dans le quartier Villeneuve à Grenoble, le 6 janvier 2015. 
Des membres d’une brigade spécialisée de terrain dans le quartier Villeneuve à Grenoble, le 6 janvier 2015.  (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)
avatar

Catherine FournierFrance Télévisions

Mis à jour le 18/02/2017 | 06:54
publié le 18/02/2017 | 06:48

Un aigle ou un cobra dressé, sur fond de hauts immeubles. C’est l’insigne qu’arborent le plus fréquemment les policiers des brigades spécialisées de terrain (BST). Symbole d’une police dite “de proximité”, affectée aux zones urbaines sensibles et sous les feux des projecteurs depuis  l’affaire Théo. Quatre gardiens de la paix de la BST d’Aulnay (Seine-Saint-Denis) ont été mis en examen et suspendus après l’interpellation violente d’un jeune homme de 22 ans. L’un d’entre eux, soupçonné de lui avoir introduit une matraque télescopique dans l’anus, est poursuivi pour “viol”. Trois de ces mêmes hommes sont visés par  une autre enquête pour des faits de violences commis sur un autre jeune de la même ville, Mohamed, fin janvier. (más…)

Read Full Post »

Read Full Post »

A %d blogueros les gusta esto: