Feeds:
Entradas
Comentarios

Archive for 8/05/17

Les futures mesures de la CE dans le transport routier

Les futures mesures de la Commission européenne pour le transport routier ne font pas l’unanimité !

Si l’Europe de l’Ouest évoque un « dumping social » des pays de l’Est, ces derniers répliquent que c’est « une entrave au marché unique ».

Le compromis trouvé par la DG Move ( direction générale de la mobilité et des transports de la CE) ne semble pas faire l’unanimité en France et en Belgique.

(más…)

Read Full Post »

Après l’Allemagne et la France, c’est l’Autriche qui est pointé du doigt pour ses mesures contre le dumping social dans le TRM par la Commission européenne. En effet, le 27 avril, la CE a lancé une procédure d’infraction contre l’Autriche qui dispose d’un délai de deux mois pour y répondre.

Que reproche la CE à l’Autriche ?

Dans un communiqué de presse, la Commission européenne « estime que l’application de la législation autrichienne à toutes les opérations de transport international comportant un chargement et/ou déchargement effectué sur le territoire autrichien constitue une restriction disproportionnée à la libre prestation » et que « l’application de cette loi aux opérations de transport international n’ayant pas un rapport suffisant avec l’Autriche n’est pas justifiée, en ce qu’elle crée des contraintes administratives disproportionnées qui empêchent le bon fonctionnement du marché intérieur. Elle considère que des mesures plus proportionnées pourraient être prises pour garantir la protection sociale des travailleurs et une concurrence équitable sans porter atteinte à la libre circulation des services et des marchandises. »

(más…)

Read Full Post »

Hoy a las 20:24

(más…)

Read Full Post »

Devant les actes de violence organisés par des agents locaux qui cherchent à déstabiliser le pays économiquement, socialement et politiquement, le président de la République (en plein exercice de ses fonctions, dans le cadre d’un mandat de 6 ans) a invité les secteurs de l’opposition à un dialogue pour la paix. L’opposition n’a pas répondu à l’appel, elle préfère organiser des violences dans la rue. Le président est un tyran et un dictateur, les démocrates sont les opposants.

1. Le Venezuela est l’un des rares pays si ce n’est le seul avec un régime dictatorial dont le dictateur exerce la tyrannie après avoir abandonné son poste. Mais en plus, en étant dictateur, il se fait lui-même un coup d’Etat : en janvier 2017, l’Assemblée Nationale,

(más…)

Read Full Post »

Pour Nicolas Dupont-Aignan, plus rien ne sera comme avant

Nicolas Dupont-Aignan croyait savoir ce qu’il allait récolter, pour le meilleur et pour le pire : Matignon et des députés. Après la lourde défaite de Marine Le Pen, quel avenir pour le souverainiste ?

Il y a des choix qui transforment des vies. Comme celui de s’allier avec l’extrême droite et de continuer à se prétendre gaulliste. Forcément, une telle décision ne passe pas inaperçue. Nicolas Dupont-Aignan se doutait-il que plus rien ne serait comme avant ?

(más…)

Read Full Post »

Emmanuel Macron élu président : vers un troisième tour social ?

Le nouveau président n’aura pas d’état de grâce. Déjà, la gauche de la gauche organise un Front social. Mais, pour l’instant, les organisations syndicales sont très en retrait.

as d’état de grâce pour Emmanuel Macron. Les premières mises en garde sur le volet social de son programme sont tombées dès le lendemain du premier tour.

“L’Humanité” annonce la couleur en une : “Un nouveau combat commence”, écrit le quotidien, “moins de protections pour les salariés, plus de libertés pour les patrons et la finance… Les législatives seront la première étape pour contester les politiques libérales annoncées par le nouveau chef de l’Etat.”

(más…)

Read Full Post »

https://i1.wp.com/referentiel.nouvelobs.com/file/16036829-elles-dessinent-sur-instagram-j-aimerais-que-mes-illustrations-aident-les-femmes.png
Dessin de l’illustratrice Laura Breiling (Laura Breiling)

Sur Instagram, ces illustratrices contrarient les clichés en dessinant les femmes pour de vrai.

l n’y a pas très longtemps, on vous parlait du corps des femmes trop souvent censuré sur les réseaux sociaux. Car sur Facebook et Instagram, l’image de la femme, leurs seins notamment, ça pose encore problème.

(más…)

Read Full Post »

Sacko, le comédien qui rit de "Marinou" Le Pen : "On est bien là"
L’humoriste Sacko, à Paris, en avril 2017 (Renée Greusard/L’Obs)

Sur Facebook, ce jeune humoriste d’origine ivoirienne poste des vidéos hilarantes sur la candidate du Front national.

Renée Greusard Publié le 05 mai 2017 à 16h40

Sacko est plein tournage. Mais il a accepte quand même de nous dire deux mots sur les résultats tombés ce dimanche soir : Macron est élu, il est content. Il nous fait une déclaration digne d’un candidat à la présidence de la république.

“On est bien là. Je me sens en France là, je me sens là. Pour moi c’est une victoire. On va pouvoir vivre ensemble.

(más…)

Read Full Post »

Un trentenaire à l’Élysée, c’est du jamais-vu dans l’histoire de la Ve République. Retour sur le parcours personnel des anciens présidents de la République au même âge, à 39 ans.

logo

franceinfoThomas SnégaroffRadio France

Mis à jour le 08/05/2017 | 17:20
publié le 08/05/2017 | 17:20

Les six présidents de la Ve République : de Gaulle (1959-1969), Pompidou (1969-1974), Giscard d\'Estaing (1974-1981), Mitterrand (1981-1995), Chirac (1995-2007), Sarkozy (2007-2012), Hollande (2012-2017) et Macron.
Les six présidents de la Ve République : de Gaulle (1959-1969), Pompidou (1969-1974), Giscard d’Estaing (1974-1981), Mitterrand (1981-1995), Chirac (1995-2007), Sarkozy (2007-2012), Hollande (2012-2017) et Macron. (DSK / AFP)

Victorieux dimanche 7 mai de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron n’a que 39 ans. Il est le deuxième chef de l’État le plus jeune depuis l’instauration de la République en France, se plaçant entre Napoléon Bonaparte, Premier consul à 30 ans en 1799, et son neveu Louis-Napoléon Bonaparte, élu président de la République à 40 ans en 1848. Rien que ça ! (más…)

Read Full Post »

Derrière la victoire sans appel d’Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle se cachent des chiffres beaucoup moins flatteurs pour le nouveau chef de l’Etat.

Emmanuel Macron fête sa victoire à l\'élection présidentielle, le 7 mai 2017 devant la pyramide du Louvre, à Paris.
Emmanuel Macron fête sa victoire à l’élection présidentielle, le 7 mai 2017 devant la pyramide du Louvre, à Paris. (ERIC FEFERBERG / AFP)
avatar

Ilan CaroFrance Télévisions

Mis à jour le 08/05/2017 | 17:09
publié le 08/05/2017 | 00:11

La victoire est claire et nette, mais n’a rien d’un triomphe. Le score d’Emmanuel Macron (66,1%) face à Marine Le Pen, au second tour de l’élection présidentielle, dimanche 7 mai, cache plusieurs faiblesses, auxquelles le nouveau président risque d’être confronté très rapidement.

(más…)

Read Full Post »

Older Posts »

A %d blogueros les gusta esto: