Publié le 8 juillet 2017 par FSC

Dans la plus pure tradition social-démocrate de courroie de transmission des intérêts impérialistes, Laurent Berger en appelle à la Confédération Syndicale Internationale pour qu’elle intervienne dans la crise vénézuélienne.

En attribuant la responsabilité de la situation au seul gouvernement actuel.